lundi 9 mars 2009

MON PIC ET SES ENCLUMES

Après une belle récolte automnale, de jolies noisettes bien rondes et quelques noix, je vous présente l'état de mon jardin et de mes arbres. Et encore, je n'ai pas tout photographié! Le coupable? Je dirais plutôt, les coupables! Un couple de pic épeiche qui a séjourné tout l'hiver. Il y avait une belle corne d'abondance, "méa culpa", mais j'aime voir évoluer dans ma volière naturelle toutes sortes d'oiseaux. (J'en ai recensé 70 espèces)

Hier! Bonne nouvelle! Les accenteurs mouchet sont revenus peupler ma volière!

4 commentaires:

PhilC a dit…

Super chouette!!!
Dommage car je n'ai vu le mien qu'une seule fois dans mon poirier... Et je n'ai donc pas pu voir tous ces petits trous que tu nous présentes.
Bravo aussi pour la mise en forme!
A bientôt

miel a dit…

Eh oui! J'ai la chance de les voir tous les jours. Mon barbecue extérieur me sert de mangeoire pendant l'hiver, mes petits protégés et leur nourriture sont à l'abri, sous mes fenêtres. Postes d'observation, elles sont idéales.

Merci pour le commentaire surtout venant de toi dont j'admire tant les créations.

midolu a dit…

Super ! Et j'aime beaucoup ta composition, Miel !
Chez moi, j'ai aussi des pics, mais je ne vois jamais ces trous remplis de coques !
Ici, ce sont plutôt les écureuils (un en particulier nommé Speedy à cause de sa vivacité) qui opèrent des razzias sur noix et noisettes. Mon mari et moi en avons vu un qui grimpait par le mur extérieur de la maison voisine jusqu'à l'étage, en "s'agriffant" au crêpi certainement !
Mais pas d'appareil sous la main à ce moment ... :-(
Bonne journée, et merci pour ces images.

miel a dit…

Une astuce, il faut regarder parterre, guetter les petits tas de coques ouvertes et suivre les traces sur l'arbre à l'aplomb des restes découverts.Je n'ai pas grandes difficultés vu qu'ils ont mes noisettes en abondance. Gare à la première tonte de la pelouse ça va crépiter dans tous les coins. Je conseille dans ce cas là, le port d'une bonne paire de bottes!